Que faire face à un dégât des eaux ?

Un beau matin, vous avez l’impression de vous appeler Noé et que votre Arche prend l’eau. Le voisin du dessus a oublié de fermer un robinet et est parti en weekend-end, ou c’est chez vous qu’une canalisation a cassé, ou c’est votre toit qui fuit. Le dégât des eaux peut même avoir une origine inconnue. Il pleut, les murs suintent : que faire ?

Garder son sang-froid

Pas de panique, tout peut trouver une solution. La situation est différente selon que c’est votre logement seul qui est touché, ou pas, selon que vous êtes locataire, ou propriétaire, selon que vous êtes assuré, ou pas. Mais dans l’immédiat, vous n’en êtes pas là, il vous faut d’abord arrêter le déluge.

Couper l’eau

Pour cela, vous devez fermer l’alimentation de l’appareil responsable, si appareil responsable il y a, et couper l’eau de votre logement, sauf si la fuite provient de l’appartement du dessus. C’est alors le voisin qui devra fermer son eau. Coupez aussi l’électricité si nécessaire, le temps que tout soit plutôt sec.

Vous devrez éponger le sol, et si c’est votre toit qui fuit, il faudra le bâcher. Utilisez une échelle bien stable et totalement sécurisée.

Tenter de trouver l’origine du dégât des eaux

Pour réparer ou stopper la fuite d’eau, il vous faut tenter de trouver l’origine du dégât des eaux.

Si des objets ont été endommagés chez vous, ne les jetez pas tout de suite. Attendez le passage éventuel de l’expert d’assurances.

Prenez des photos des dégâts et essayez de trouver les factures de vos biens de valeur. Elles seront utiles pour l’indemnisation de l’assureur.

Contacter son assurance

Si c’est seulement votre habitation qui a subi des dommages, il vous faut envoyer une déclaration de sinistre à votre assureur, par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous avez cinq jours. Vous devrez joindre à ce courrier la facture de recherche de fuite du plombier.

Il est obligatoire de prendre une multirisque habitation comprenant l’assurance dégât des eaux pour les locataires, mais pas pour les propriétaires occupant eux même leur habitation. En pratique, cependant, il est rare qu’un propriétaire ne prenne pas d’assurance dégât des eaux.

Si l’assureur l’estime nécessaire – c’est généralement le cas lorsque les dommages sont évalués à plus de 1 600 euros – une expertise aura lieu in situ.

Si le dégât des eaux a fait subir des dégradations à une autre habitation ou à des parties communes de votre immeuble, ou si le dégât provient de chez votre voisin, il vous faudra établir un constat amiable de dégât des eaux avec le voisin, à envoyer lui-aussi dans les cinq jours ouvrables à votre assureur. Le voisin devra faire de même. Le document est disponible auprès des assureurs.

Si le voisin est réfractaire, il vous faut quand même contacter votre assureur dans les cinq jours, en expliquant la situation. L’assureur enverra sans doute un expert qui constatera l’étendue des dégâts.

Si vous vivez en copropriété, qu’au moins deux habitations sont concernées, et que les dégradations ne dépassent pas 1 600 euros hors TVA, la convention Cidre (« Convention d’indemnisation directe et de renonciation de recours en dégâts des eaux ») peut s’appliquer et vous apportera une indemnisation sans franchise, réglée directement par votre assureur sans passer par celui du responsable du dégât des eaux. Ca va plus vite. Sinon, il y a une expertise contradictoire entre les experts des compagnies d’assurances.

Faire appel à un plombier professionnel

Dans tous les cas, il faudra que l’habitant des lieux d’origine du dégât des eaux, ou le syndic s’il s’agit des parties communes, appelle le plus rapidement possible un professionnel de la plomberie, pour réparer, et éviter des dégradations supplémentaires.

Si vous avez la chance d’habiter la capitale, voici une adresse d’artisans spécialisés en plomberie à Paris qui pourront vous aider.

A l’inverse, ne faites pas procéder aux travaux de restauration trop vite. Armez-vous de patience et attendez que les sols et les murs aient bien séchés. A ce stade, vous êtes presque tiré d’affaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *